Lors du Conseil Communautaire du 29 juillet 2020, le budget principal et les budgets annexes de la Communauté de Communes ont été adoptés.

Le budget communautaire comprend un budget principal et deux budgets annexes (eau potable et assainissement) et fixe le montant prévisible des dépenses et recettes annuelles.

Son adoption est précédée d’une phase de consultation dont les principales étapes sont une évaluation des besoins et un débat d’orientations budgétaires (DOB).

Le DOB ne donne pas lieu à un vote, il vise à informer les conseillers communautaires dans la perspective du vote du budget primitif. Il permet des échanges sur les options stratégiques et les choix budgétaires et financiers (retrouvez ici les orientations budgétaires pour 2020).

 

Le budget primitif principal 2020

Pour 2020, le budget général de la CCSVT s’élève à plus de 10 millions d’euros.

Il se décompose comme ceci :

  • Total : 10 787 072 €
  • Fonctionnement : 8 922 023 € (dont 3 millions d’euros pour la collecte et le traitement des déchets et 1,6 millions d’euros reversés aux communes)
  • Investissement : 1 865 049 € (dont plus de 300.000 € d’achat et d’aménagement de terrains pour y implanter des équipements, près de 200 000 € pour la réfection de l’accueil de Sartène de l’Office de Tourisme et 176 000 € pour poursuivre la réfection de la zone d’activités de Tralavettu…).

 

Les budgets annexes

Les budgets annexes concernent l’eau et l’assainissement.

Pour 2020, la répartition s’établit comme suit :

  • 3,3 millions d’euros pour l’eau potable, répartis comme suit : exploitation : 858 398 € / investissement : 2 483 002 € (2ème tranche de travaux sur Sartène, travaux route de la corniche, travaux sur le réservoir de Belvédère… d’autres opérations sont inscrites au budget, sur le Tipponu, Sainte Marie Figaniella, Fozzano, Giuncheto, Brindigacciu… et sont en attente des arrêtés de subvention).
  • 4,8 millions d’euros pour l’assainissement, répartis comme suit : exploitation : 810 282 € / investissement : 3 989 806 € (stations d’épuration de Campomoro, de Tizzano, d’Olmeto Littoral, de Sollacaro…).